09/04/2013

Hercule Poirot et Bruxelles

Extrait de L’aventure du tombeau égyptien dans Les enquêtes d’Hercule Poirot, Agatha Christie, Librairie des Champs Elysées, Club des Masques, n° 96, 1970, pages 156 et 157.


_ Et mes chaussures, se lamentait-il, regardez-les, Hastings ! Mes chaussures vernies habituellement si élégantes ! Vous voyez ? Le sable est entré dedans, ce qui est douloureux, et les recouvre, ce qui offense la vue ! Quant à la chaleur elle rend mes moustaches molles... Mais molles !

_ Regardez plutôt le Sphinx ! répliquai-je. Même moi, je suis capable de ressentir le mystère et le charme qui s’en dégagent.

   Poirot le contempla, amer :

_ Il n’a pas l’air heureux. Comment le pourrait-il, d’ailleurs, à demi enterré dans le sable ! Ah ! Ce sable maudit !

_ Voyons Poirot, il y a aussi beaucoup de sable en Belgique, lui rappelai-je, me souvenant de vacances passées à Knocke-le-Boute, au milieu des « dunes impeccables », pour reprendre l’expression du guide de la région.

_ Pas à Bruxelles, répliqua-t-il en examinant pensivement les pyramides.

 

= > Remarque : C’est  Knocke-le-Zoute et non Boute. Knokke avec 2 k est l'orthographe flamande.

D’après la dernière réplique citée, on peut imaginer qu’Hercule Poirot a un lien particulier avec Bruxelles.

Dans Wikipedia : Hercule Poirot, Les enquêtes d’Hercule Poirot, L’aventure du tombeau égyptien.

16:00 Écrit par brusèleke dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.