09/09/2011

Laeken Place de l'Hôtel Communal passé présent

17298 Place Communale et les rues Stéphanie Marie-Christine. Ancienne carte postale de Laeken.

Reproduction d’une photo présentant
la place Communale à Laeken
(d’après le nom, sans doute avant 1923)
avec vue sur les rue Stéphanie et Marie-Christine.

Que dire de la place Emile Bockstael ?
Avant 1923, c’était la place de l’Hôtel Communal.


Exposition "Laeken d’hier et d’aujourd’hui"
jusqu’au 24 septembre 2011 à la bibliothèque
située dans l’ancienne maison communale de Laeken.
 

D’après une note explicative d’un panneau de l’exposition, note inspirée par le livre Laeken d’hier et d’aujourd’hui par Daniel Van Kriekinge (consultable à la bibliothèque), voici la place en bref.

Depuis l’indépendance de la Belgique jusqu’à 1921, Laeken était une commune. Un conseil communal décida la construction d’un hôtel communal suite à l’accroissement de la population. Le 6 octobre 1907, on posa la première pierre et on inaugura le nouvel hôtel communal le 30 juin 1912.
La place située devant la maison communale de Laeken s’appelait place de l’Hôtel Communal.

Pour des raisons de prestige de la Ville de Bruxelles, celle-ci réussi à annexé le territoire de la commune de Laeken en 1921.

Emile Bockstael fut le dernier bourgmestre de la commune de Laeken qu’il a dirigé de 1877 à 1920. Son nom sera donné à la place en 1923.

La place Emile Bockstael reste le coeur de l’ancienne commune de Laeken. Elle a conservé son caractère de carrefour des transports publics.

A la fin du 19ème siècle, il y circulait déjà des tramways à vapeur de la S.N.C.V. (Société Nationale des Chemins de fer Vicinaux) ainsi que des tramways de la "société des Tramways Bruxellois" et des "Chemins de Fer Economiques".

De 1920 à 1950, la majorité des gens empruntait les transports publics pour se rendre au travail ou, comme on disait (et on dit encore) pour "aller en ville" (= aller au centre ville, dans le pentagone).

Il y avait un kiosque érigé à proximité des voies de terminus des nombreuses lignes de tramways et il était loisible d’y acheter des journaux, des cartes de voyages et de se réchauffer par mauvais temps.

La place Emile Bockstael (anciennement place de l’Hôtel Communal) a toujours connu des manifestations diverses : fêtes folkloriques, kermesses et même des tournois de basket-ball organisés par le club T.L. (Travail et Loisir).

Les temps ont changé. Les tramways n’ont plus de terminus place Emile Bockstael. Le kiosque a disparu. Des feux de signalisation règlent la circulation. Le métro a été inauguré en 1983. Mais la place reste toujours le centre névralgique de Laeken.

17299 Place Communale et les rues Stéphanie Marie-Christine.

17297 Place Communale et les rues Stéphanie Marie-Christine.

Les commentaires sont fermés.