08/09/2011

Emile Fabry peintre symboliste à Laeken

17296 Emile Fabry en 1965.

Reproduction d’une photo du peintre Emile Fabry datant de 1965.
Voir une des notes précédentes du 8 septembre 2011.


Les peintures de la salle des Mariages de la maison communale de Laeken sont du symboliste Emile Fabry (1865-1966), disciple de Puvis de Chavannes et collaborateur occasionnel d’Horta et d’Hankar.
L’ensemble reflète une conception traditionnelle et austère du mariage.

Pour en savoir un peu plus au sujet du peintre Emile Fabry, consultez Wikipedia.

 

Dans l’inventaire du patrimoine bruxellois disponible sur internet, on apprend que la maison d’Emile Fabry et son atelier, situés au numéro 6 de la rue du Collège Saint-Michel à Woluwe-Saint-Pierre, sont classés depuis le 16 octobre 1997.
La maison et l’atelier sont de style éclectique(1) teinté d'éléments Art nouveau(2), conçue pour le peintre symboliste Émile Fabry (1865-1966) par l'architecte Émile Lambot, 1902.

(1) Style éclectique (de 1850 à 1914 environ) : Courant architectural original puisant librement son inspiration dans plusieurs styles.
(2) Style Art nouveau (de 1893 à 1914 environ) : Mouvement international, avec de fortes variantes locales, né en réaction aux styles « néo ».
En Belgique, ce courant connaît deux tendances : d’un côté, sous l’égide de Victor Horta, l'Art nouveau « floral », aux lignes organiques ; de l’autre, l'Art nouveau géométrique, influencé par l'art de Paul Hankar ou la Sécession viennoise.

 

Sur le site du théâtre de la Monnaie (Opéra de la Monnaie), on apprend que, dans le hall d’entrée, l’escalier d’honneur est orné de peintures monumentales réalisées entre 1907 et 1933 par le peintre symboliste Emile Fabry. Pentagone de Bruxelles.

Les commentaires sont fermés.